News Dessins

Des News sur les dessinateurs de presses, les parutions...

II >> La Une I Brèves I Archives I Bouquins & News I Liens I Le Site I

La vie de Mahomet - 2ème partie : Le prophète de l'islam - par Charb et Zineb

lavie_de_mahomet_2_eme_partie_charb_et_zineb Description rapide de Charb :

Avertissement

Amie lectrice, ami lecteur, attention! N’essaie pas de reproduire chez toi ce que tu verras Mahomet faire dans ce hors-série. Mahomet est un prophète professionnel, pas toi. Donc, n’épouse pas une petite fille de six ans (même si tu attends patiemment ses neuf ans pour la déflorer). Ne crache pas non plus dans la bouche des nouveau-nés, ne massacre pas des Juifs, ne t’empare par la force ni des biens d’autrui, ni des femmes d’autrui, ne force pas ton fils à répudier sa femme pour pouvoir l’épouser. Plus généralement, ne justifie pas le plus insignifiant de tes actes en prétendant que c’est Dieu qui te l’a commandé. Ne prends pas au pied de la lettre tout ce que fait ou ordonne de faire Mahomet. Nous avons illustré au premier degré, sans aucun humour ni recul critique, les faits et gestes du prophète tels qu’ils sont décrits par les chroniqueurs musulmans. Ne laisse donc pas à portée de la main d’un esprit faible ce tome 2 de la vie de Mahomet. Si à l’issue de ta lecture tu souhaites te convertir à l’islam, nous t’invitons à compléter ton information par la lecture d’ouvrages qui proposent un décryptage du discours et des préceptes du «meilleur des hommes».

Disponible ici

Les bouquins, les news de Charlie Hebdo - Index Dessinateurs - Permalien [#]

La vie de Mahomet - 1ère partie : Les débuts d'un prophète - par Charb et Zineb

couv_mahomet_2_ Description rapide de Charb :

À qui appartient Mahomet ? À tout le monde. Il est le prophète des musulmans, certes, mais pour d'autres il est un personnage historique ou bien une légende. On peut caricaturer Mahomet comme on caricature Jésus, Napoléon ou Zorro. Lorsqu’on caricature Mahomet dans Charlie, on caricature surtout l’idée que s’en font les extrémistes, ou bien on se sert de Mahomet pour l’opposer aux musulmans radicaux. Dans tous les cas, c’est la vision des fous de Dieu qui détermine notre façon d’envisager Mahomet. Il faut dire la vérité : on ne connaît pas Mahomet. En Occident, tout le monde peut citer des épisodes de la vie de Jésus, mais qui peut citer un épisode de la vie de Mahomet ? Est-ce normal dans un pays comme la France, où l’islam est présenté comme la deuxième religion ? Nous avons mis en images la vie de Mahomet telle que l’ont racontée les chroniqueurs musulmans. Sans aucun humour ajouté. Si la forme apparaîtra à certains blasphématoire, le fond est parfaitement halal…
À vous de voir.

Disponible ici

Les bouquins, les news de Charlie Hebdo - Index Dessinateurs - Permalien [#]

Tardi refuse la Légion d'honneur - par l'AFP - sur liberation.fr - 2 janvier 2013

Tardi refuse la Légion d'honneur

tardi_refus_legion_d_honneurjacques_tardi_le_14_mai_2009

Le dessinateur a dit sa « stupéfaction » qu'on lui ait attribué cette décoration et justifie son refus par sa volonté de « rester un homme libre ».

Le célèbre auteur de bandes dessinées Jacques Tardi « refuse avec la plus grande fermeté » la Légion d’honneur qui lui a été attribuée le 1er janvier, voulant « rester un homme libre et ne pas être pris en otage par quelque pouvoir que ce soit », a-t-il déclaré ce mercredi.

« J’ai appris avec stupéfaction par les médias, au soir du 1er janvier, que l’on venait de m’attribuer d’autorité et sans m’en avoir informé au préalable la Légion d’honneur ! » souligne l’auteur de 66 ans qui vient de publier Moi René Tardi, prisonnier de guerre, Stalag II B (Casterman), une œuvre très personnelle basée sur le témoignage de son père, prisonnier en Allemagne. « Etant farouchement attaché à ma liberté de pensée et de création, je ne veux rien recevoir, ni du pouvoir actuel ni d’aucun autre pouvoir politique quel qu’il soit. C’est donc avec la plus grande fermeté que je refuse cette médaille », déclare Tardi dans un communiqué séparé.

« Je n’ai cessé de brocarder les institutions. Le jour où l’on reconnaîtra les prisonniers de guerre, les fusillés pour l’exemple, ce sera peut-être autre chose », ajoute Jacques Tardi, qui s’est aussi beaucoup penché sur la Grande Guerre (Putain de guerre !, C'était la guerre des tranchées...). « Je ne suis pas intéressé, je ne demande rien et je n’ai jamais rien demandé. On n’est pas forcément content d'être reconnu par des gens qu’on n’estime pas », conclut l’auteur d’Adèle Blanc-Sec.

(AFP)

Article extait de liberation.fr ici

Les bouquins, les news de Tardi - Index Dessinateurs - Permalien [#]
 

Les publicités sont généreusement^^ offertes par notre hébergeur Canalblog.com